Le Centre d’Art et Musique (CAM) propose à plus de 600 jeunes issus des quartiers défavorisés de Tuléar (sud-ouest de Madagascar) de participer à des activités artistiques et ludiques de qualité favorisant leur épanouissement et le développement de leurs capacités.

Le CAM est né en 2008 avec la création de la chorale Malagasy Gospel. Cette même année, le groupe féminin de percussion Bloco Malagasy est aussi mis en place. Deux années plus tard, en 2010, le groupe de capoeira Roda Malagasy a vu le jour, suivi de la fanfare Malagasy Marching Band en 2012, de l’école de cirque Malagasy Cirque en 2013 et de la compagnie de marionnettes géantes Les Géants de Tuléar en 2015.

Solfège, danse, piano, guitare ou peinture sont quelques autres disciplines éducatives que le centre offre aussi au long de l’année.

En plus de ces activités artistiques, les élèves bénéficient d’un suivi scolaire et social grâce à une équipe d’animateurs socio-culturels qui travaille en relation avec leurs écoles et leurs familles.

Au CAM, l’art et la musique sont utilisés comme moyens efficaces de faire passer des messages de sensibilisation et d’éducation auprès des bénéficiaires et de la population en général, lors des prestations en public. Les spectacles du CAM touchent des thèmes concernant des problèmes de société tels que la prostitution infantile, la grossesse précoce, l’inégalité des genres et des personnes handicapées, le travail infantile, l’abandon scolaire, etc.

De plus, les messages de sensibilisation des groupes du CAM sont allés au-delà du pays lors des tournées de sensibilisation à l’étranger. Les voix de la Malagasy Gospel ont rendu visite à l’Espagne, à la France, la Suisse, et Andorre en onze occasions et les rythmes de la Bloco Malagasy ont fait vibrer l’Espagne en 2011, le Cambodge en 2013 et 2014, la Thaïlande en 2014, le Brésil en 2014 et l’Afrique du Sud en 2015.