Pour protéger les jeunes filles les plus vulnérables, à Mangily non loin de Toliara, l’ONG Bel Avenir a ouvert, depuis le 6 janvier 2020, un foyer social accueillant des mineures. 

Situé dans un cadre exceptionnel – la station balnéaire de Mangily, au nord de Toliara – l’ONG Bel Avenir a ouvert un foyer social destinées à des jeunes filles mineures. Ce Foyer, qui accueille ainsi 25 enfants, a pour objectif de protéger et accompagner des jeunes filles mineures dont la famille ne peut répondre pleinement à leurs besoins et leur sécurité. Plus qu’un simple hébergement, le foyer veut procurer à cette jeunesse la possibilité de se construire pour un meilleur avenir tout en gardant un lien avec leur famille à travers un programme les préparant à devenir indépendantes loin de la maltraitance, la prostitution, un moyen de continuer la lutte contre les grossesses précoces.

Vingt cinq jeunes filles vivent au foyer actuellement. « Elles ont entre 10 et 17 ans et viennent toutes du village de Mangily »,   poursuit José Luis GUIRAO, le Directeur de l’ONG Bel Avenir. Elles sont accompagnées dans le cadre de la protection de l’enfance contre les violences, l’exploitation sexuelles et exploitation des enfants, etc.

 « Ici j’ai mon propre lit, un endroit pour ranger mes vêtements, une table pour étudier », explique Patricia en présentant son espace personnel. Les sanitaires et salles de bains sont partagés. 

 « Notre mission est d’accompagner ces jeunes en vue de leur insertion socioprofessionnelle et contre toutes formes de violences et d’exploitation des enfants» souligne le Directeur. Ces jeunes pourront rester dans ce foyer jusqu’à ce qu’elles trouvent un métier. 

L’ONG Bel Avenir, répondant à son fameux slogan «  l’éducation comme moteur de développement », réaffirme avec ce nouveau projet sa volonté de renforcer l’éducation et la protection des enfants mineures de Toliara et de la région.

X