Pour atteindre les objectifs du Plan Sectoriel de l’Education ou PSE, le gouvernement malgache collabore étroitement avec les organismes du secteur privé. C’est dans le cadre de ce partenariat que l’École des Salines (à Ankalaika) et Saphirs (à Antsohamadiro) ont vu le jour respectivement en 2003 et en 2008. Ces initiatives scolaires ont été lancées par l’ONG Bel Avenir pour viser son but « L’éducation comme moteur de développement », en association avec la Direction Régionale de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique et Professionnel d’Antsimo Andrefana.

Une étape dans leur vie scolaire vient d’être franchie par les élèves de la classe de 7 ème des deux établissements de l’ ONG: l’École des Salines et l’École des Saphirs. C’est toujours dans un climat d’angoisse et de suspens que les bénéficiaires attendent passionnément les résultats du CEPE. Ce mardi 3 septembre, les résultats de cet examen officiel viennent d’être rendus public pour la circonscription de Sakaraha, tandis que les élèves d’Ankalika ont dû attendre jusqu’au jeudi 5 septembre pour connaître le verdict.

L’École des Saphirs a eu un résultat semblable à celui de l’année dernière, un succès avec 100% de réussite au CEPE. A l’École des Saline, les résultats sont très satisfaisants par rapport à l’année dernière. Effectivement, le taux de réussite est de 84% contre 65% pour l’année scolaire 2017-2018.

Face à ces résultats, nous pouvons féliciter à la fois les élèves qui ont travaillé assidûment, le corps enseignant pour leur engagement pédagogique et les parents qui ont su accompagner leurs enfants dans leurs efforts. Ces derniers  prouvent ainsi qu’ils sont convaincus que l’éducation offre une opportunité de se développer pour échapper aux dures réalités auxquelles eux-mêmes et leurs proches sont soumis quotidiennement.

X