Le sud de Madagascar est l’une des régions où la déforestation et l’érosion des sols font des ravages. Pour restaurer l’équilibre entre la forêt et les besoins humains et sensibiliser la population à préserver et à mettre en valeur ses ressources naturelles, Bel Avenir a mis en place une zone de reboisement de la forêt épineuse du sud-ouest de Madagascar et une aire pour le repeuplement des palétuviers dans la zone côtière des mangroves.

Ainsi, 20 hectares de forêt épineuse avec ses espèces largement endémiques (dont 3,5 hectares réservés à la plantation de moringa) sont en cours de reboisement depuis 2006 à Mangily (sud-ouest de Madagascar). L’irrigation, l’entretien des terrains, la production agroforestière, l’utilisation de compost et des produits phytosanitaires naturels élaborés sur le site sont nos principaux axes de travail.

Également, une zone de reforestation et de protection de la mangrove au sud du village de Tsongoritelo vise à préserver une des dernières mangroves existantes dans le sud de Madagascar, tout en évitant les effets de l’érosion. L’objectif est de régénérer à terme 5 hectares de mangrove.

Le projet a commencé en 2010 avec une concession de la communauté rurale de Belalanda. Pour le moment, près de 15 000 arbres ont été plantés.

De plus, une exposition de photos et des panneaux explicatifs soulignent l’importance de la préservation de la mangrove et sensibilisent plus de 5.000 visiteurs de la zone de reboisement chaque année, notamment des touristes, des résidents des alentours et des enfants participants aux séjours éducatifs des Centres d’Éducation Environnementale de l’ONG Bel Avenir à Mangily.

Aussi, deux contes éducatifs « Sariaka et le crabe des mangroves » et « Meva et la Brigade verte » de la collection de contes de Bel Avenir ont été crées, pour la sensibilisation des enfants au respect de l’environnement.

 

Suivez les nouvelles du reboisement de la forêt et de la mangrove